Comment prendre soin de votre jardin au printemps ?

L’éveil de la nature, la repousse de la végétation et surtout une épaisse prairie verte : le jardin printanier a besoin d’un soin et d’une attention particuliers pour pouvoir donner le meilleur de lui-même.

Retrouvez dans ce guide les comparatifs des meilleurs scarificateurs.

La fin de la saison la plus froide, en particulier, est le bon moment pour effectuer des travaux d’entretien sur la pelouse afin d’assurer la santé et une apparence luxuriante au gazon et à vos plantes. Voici comment prendre soin du jardin au printemps, avec quelques conseils simples sur la façon de semer la pelouse du jardin et de la traiter pour qu’elle brille toujours dans sa plus grande beauté.

Entretien de la pelouse au printemps
La pelouse est un véritable cadre naturel pour les plantes de votre jardin et pour votre maison. Essayez d’imaginer une pelouse épaisse et luxuriante, d’une couleur intense et uniforme. Ne donnerait-il pas tout de suite une touche d’ordre et de précision à l’espace ouvert qui entoure votre maison ? Pourtant, avoir une pelouse verte et bien entretenue n’est pas un luxe : il suffit de se procurer des outils de jardinage appropriés et de suivre quelques conseils simples pour son entretien, en prenant soin de respecter la nature et ses cycles naturels. L’arrivée du printemps, par exemple, est le meilleur moment de l’année pour consacrer plus d’attention au jardin et remédier à l’insouciance des mois les plus froids. La préparation de la pelouse peut commencer dès le mois de mars, le meilleur moment pour préparer le terrain à l’ensemencement et profiter d’un climat plus doux et des délicates pluies du printemps. Tout d’abord, l’herbe doit être coupée très courte, car elle est maintenant vieille et – pour utiliser un terme technique – “feutrée” par les résidus des plantes sèches. D’autres interventions ciblées pourraient viser l’élimination des mauvaises herbes, mieux si elles étaient effectuées manuellement : l’utilisation d’herbicides pourrait rendre le sol inadapté pour accueillir de nouvelles pousses. Après avoir choisi les semences les mieux adaptées à vos besoins, vous pouvez enfin procéder au semis et à la première irrigation périodique, en veillant à ne pas dépasser avec de l’eau.

Entretien de la pelouse pour éviter le jaunissement
L’un des secrets les plus efficaces pour l’entretien de la pelouse jaunie est de consacrer de l’attention et des soins au gazon tout au long de l’année. Au début du printemps, ces précautions devront être intensifiées afin de réparer les dommages causés par le froid hivernal. La pression du sol à l’aide de rouleaux, par exemple, permet de repositionner les mottes et d’optimiser le contact des racines avec le sol. Le printemps est aussi le bon moment pour utiliser un engrais azoté, adapté aux besoins de la croissance des pousses à cette période de l’année : en utilisant le type qui libère progressivement ses principes actifs, cette opération peut apporter des bénéfices à long terme. Enfin, au cours des derniers mois du printemps, il conviendra d’intensifier la fréquence de l’irrigation pour faire face aux effets de la chaleur et du soleil, en prenant soin d’assurer en fin de soirée ou la nuit.

Un dernier secret ?
Le jaunissement de la pelouse peut être dû à l’asphyxie des racines : vous pouvez donner à l’herbe une couleur vert vif en arrangeant l’aération périodique du sol avec les rouleaux à clous appropriés. En perçant de petits trous dans le sol, ces outils permettent à l’air, à l’eau et aux engrais de pénétrer plus profondément.